Retour à la liste des articles

Dématérialisation des titres-restaurant : comment passer à l'action ?

Article publié le 

28

/

09

/

2022

Conseils pratiques
dematerialisation des titres restaurant

Qu'est-ce que la dématérialisation des titres-restaurant ?

Vous avez sans doute entendu parler de dématérialisation des titres-restaurant, au même titre que la dématérialisation des notes de frais ou des bulletins de paie. C’est simple, au XXIe siècle, les entreprises adoptent des solutions digitales pour gagner du temps et de l’argent, tout en apportant plus de confort à leurs salariés. Le titre-restaurant, qui existe depuis plus de 50 ans, avait bien besoin de se mettre enfin au numérique. 

La dématérialisation du titre-restaurant en 3 points

  • Une tendance depuis 2014

En 2014, on avait émis près de 770 000 titres-restaurant papier ! Imaginez le nombre d’arbres abattus, le nombre de chéquiers volés ou perdus, le nombre de titres inutilisés. Du coup, le décret du 6 mars 2014 modifie plusieurs articles du Code du travail pour introduire la possibilité de fournir des titres-restaurant dématérialisés. 

Le nouvel article R 3262-1 du Code du travail est désormais ainsi rédigé : “Les titres-restaurant peuvent être émis sur un support papier ou sous forme dématérialisée”. Avec ces quatre mots, la révolution était en marche…

Des startups ont flairé la bonne opportunité et ont lancé des offres 100 % dématérialisées. Cela a renforcé la concurrence dans le secteur des émetteurs et contraint les mastodontes à proposer rapidement une offre dématérialisée de titres-restaurant, aux côtés de leurs traditionnels titres-resto papier.

C’est la pandémie de Covid-19 qui a propulsé la carte titre-resto sur le devant de la scène avec des croissances de 60 % chez certains émetteurs. En novembre 2020, l’ensemble des principaux émetteurs de titres déclaraient ainsi 3 millions de porteurs de carte resto.  

  • Un bon point pour la RSE

La dématérialisation s’inscrit dans l’air du temps des RH, mais aussi dans une RSE cohérente (responsabilité sociétale de l’entreprise). Tout le monde comprend qu’une carte valide pendant un à trois ans ou une application mobile valide pour l’éternité, affiche un bilan carbone plus faible que les centaines de titres-restaurant à fabriquer, imprimer, distribuer, découper, etc. 

Avec un choix facile, l'entreprise affiche une belle image innovante, consciente des enjeux écologiques et à l’écoute de ses collaborateurs. 

  • Une gestion facilitée

En complément, elle offre à ses équipes RH un gain de temps précieux qui leur permet de développer d’autres sujets essentiels comme le bien-être en entreprise, le pouvoir d’achat, l’évolution de carrière. Bref des sujets autrement plus passionnants que la distribution de chéquiers chaque mois. Avec la dématérialisation, on dit adieu aux tâches administratives rébarbatives et elles étaient nombreuses ! La gestion des titres-restaurant peut être simple aujourd’hui.  

Comment passer à la dématérialisation des titres-restaurant ? 

Convaincus de l’intérêt des titres-resto dématérialisés, vous vous demandez comment passer à l’action ? Rien de plus simple ! Première étape indispensable : découvrir notre guide du titre-restaurant pour tout savoir et partir avec les bonnes bases. Que vous ayez déjà des titres-resto ou que vous décidiez d’en fournir pour répondre aux attentes de vos salariés, il vous suffit de choisir le bon émetteur en fonction de vos besoins et vous pouvez aussi opter pour une plateforme de gestion facile qui vous simplifie la vie sans passer par un émetteur spécialisé.

N’hésitez pas à évoquer tous les coûts du titre-restaurant dématérialisé (ou non d’ailleurs) : frais d’émission des cartes, commission pour les commerçants, frais d’expédition des cartes, frais de chargement des droits mensuels, période d’engagement minimale, etc. 

Ensuite, étudiez les offres en détail, notamment sur les services proposés, comme le nombre de commerçants qui acceptent la carte ,ou le paiement au-delà du plafond journalier. 

Enfin, le point le plus important : écoutez vos salariés et votre CSE ( Comité social et économique). Ont-ils envie de se simplifier la vie ? Utilisent-ils tous leurs titres-restaurant ? Aimeraient-ils une solution à la carte, qui ne pénalise pas leur pouvoir d’achat chaque mois ? 

Oui, vous me voyez venir mais Open ! Eat offre la possibilité, non pas de dématérialiser les titres-restaurant, mais abracadabra de les faire disparaître ! Dites adieu au papier, dites adieu à la carte supplémentaire : le collaborateur utilise sa propre carte bancaire. On ne peut pas faire mieux pour la RSE et pour le portefeuille. 

Employeur et employé ne paient que ce qui est réellement consommé sans avancer la trésorerie. c’est l’innovation ultime, au-delà de la simple dématérialisation des titres-restaurant. Open ! eat a supprimé tous les freins qui restaient en place pour libérer le titre-restaurant et surtout, l’adapter aux nouveaux modes de travail. 

Une obligation en 2023 ? … 2024 ? 

Depuis 2014 plane la question de la date qui sera décidée pour mettre fin au long règne du papier ! Nul ne la connaît mais elle ne saurait tarder au regard de la volonté des pouvoirs publics de poursuivre la "simplification administrative". La Belgique, la plus proche de nous,  l'a fait et a donné 3 ans pour supprimer totalement le papier. Nous pouvons sûrement faire mieux non ? Et d'ailleurs pourquoi attendre l'injonction ?

Vous voulez une solution de titres-restaurant juste et efficace?
Nos équipes répondront avec plaisir à toutes vos questions!