Titre resto ou carte restaurant : comment bien choisir ?

03/2023

Titre Restaurant

Choisir entre le titre restaurant papier et la carte titre restaurant, c’est un peu comme choisir entre le chéquier et la carte bancaire ou choisir entre le téléphone à cadran et le mobile. En tant qu’employeur, vous aurez à cœur de sélectionner la solution la plus simple et la plus pratique pour vos collaborateurs comme pour vos RH. On rejoue le match titre resto papier vs carte resto dématérialisée pour vous aider à faire le bon choix. Il n’y a guère de suspens tant le titre resto dématérialisé est plus pratique pour tout le monde… Et, cerise sur le gâteau, vous n’êtes plus obligé de choisir un nouveau support pour offrir le plein d’avantages à vos salariés ! On vous explique tout sur cette ultime simplification.

Titre restaurant vs carte titre restaurant ? 

Si votre entreprise décide de passer aux titres restaurant en 2022, il y a peu de chances pour que vous fassiez le choix du papier. En revanche, si vous avez déjà des titres resto papier, peut-être hésitez-vous encore à bousculer les habitudes. Tout changement de culture dans l’entreprise peut nécessiter un peu de temps…

Pourtant, côté employeur, la carte titre restaurant offre de nombreux avantages : 

  • le gain de temps : adieu les distributions de chéquiers en début de mois. 
  • le bonus écologique : fini le gaspillage de papier et d’impression, plus d’expéditions inutiles. 
  • la sécurité : les risques de perte ou de vol sont moindres et se gèrent très facilement depuis l’application mobile en toute autonomie par le salarié. 
  • la simplicité : sur un seul fichier, vous pilotez en un clic l’arrivée d’Enzo en stage, le départ en retraite de Marie-Sophie, les congés de Maud et les déjeuners clients d’Abdel. 

Passer à la carte resto dématérialisée n’est qu’une brique supplémentaire dans la révolution digitale de vos RH. Pour rien au monde vous ne feriez marche arrière après avoir adopté les bulletins de paie électroniques ou les notes de frais dématérialisées. La dématérialisation du titre restaurant s'inscrit dans la continuité de cette même innovation : la technologie qui fait gagner du temps et réaliser des économies, tout en simplifiant la vie de chacun. 

Et côté collaborateurs ? Avant d’opter pour une solution, jetez un œil aux avantages offerts à vos salariés : 

  • la liberté : non seulement, vos collaborateurs déjeunent dans 220 000 établissements mais ils consultent leur solde en temps réel depuis une application, y déclarent une perte ou un vol, trouvent les réponses à leurs questions, bref gagnent en autonomie.  
  • la simplicité : plus besoin d’attendre la distribution des chéquiers ! Le premier jour du mois, le compte se recharge comme par magie. 
  • la barrière antivirus : chez vos salariés les plus anxieux depuis la crise sanitaire, vous pouvez faire valoir que le paiement par carte, sans contact, est plus hygiénique que les papiers difficiles à désinfecter alors que tout le monde les manipule. 

Les arguments des adeptes du titre resto papier ! 

Dans un bureau de votre entreprise, vivent sans doute des irréductibles réfractaires au progrès. Gérard vous interpelle pour savoir comment il fait pour donner un titre resto à son fils avec une carte ? En réalité, il n’a pas le droit de le faire… Ce n’est donc pas à vous, son cher employeur, d’organiser ses petits arrangements.

Pauline vous demande comment faire preuve de solidarité avec le titre resto dématérialisé ? Elle avait l’habitude de donner un titre papier de temps en temps quand il lui en restait ! Alors là, c’est très simple : il lui suffit d’acheter un sandwich à la boulangerie pour l’offrir à quelqu’un qui a faim. La générosité ne dépend pas du titre mais du cœur. 

N’hésitez pas alors à rappeler à vos salariés réfractaires qu'ils n'auront plus besoin de commander un dessert supplémentaire ou de faire de savants calculs pour parvenir pile au montant de leur titre resto : avec la dématérialisation, ils n’entendent plus jamais “on ne rend pas la monnaie sur un titre-restaurant”. Le paiement s’effectue au centime près. 

Et puis, autant anticiper la fin du titre resto papier avant qu’elle ne nous tombe sur la tête ! Les belges sont déjà passés à la dématérialisation totale. Les pouvoirs publics français devraient suivre prochainement (en 2023 ? Rien n’est encore certain mais pourquoi attendre ?)

Aller plus loin avec la dématérialisation sans carte 

N’ayez pas peur, vous n’allez pas avoir à implanter une puce sur vos salariés pour qu’ils puissent payer par la pensée. Les choses les plus simples sont finalement les plus pratiques et les plus économiques, c’est dans l’air du temps. Pourquoi avoir besoin d’une carte titre restaurant supplémentaire ? Pourquoi devoir préfinancer les repas de vos salariés ? Votre CFO vous rappelle à longueur de journée que le cash-flow est le nerf de la guerre.

Openeat profite de son expérience des titres restaurant pour aller encore plus loin et briser les derniers freins en allant : 

  • plus loin sur l’écologie : aucune carte supplémentaire à fabriquer et à renouveler ! Tout fonctionne avec la carte bancaire du salarié. 
  • plus loin sur les économies : plus aucune avance de trésorerie pour l’employeur et pour l’employé, un remboursement hyper-rapide et plus aucun souci de titres resto inutilisés ou de solde de carte positif en fin d’année ! 
  • plus fort sur le pilotage : un nouveau salarié arrive et, hop, une heure après, il peut aller déjeuner. 
  • plus d’effet Waouh pour les salariés : ils pilotent leur déjeuner et son financement facilement, en toute liberté et en temps réel. En plus, ils accèdent à 360 000 commerces contre 220 000 avec une carte titre restaurant. 

Conclusion, plus d’hésitation entre titre resto papier et carte titre restaurant, on choisit la carte bancaire. 

Article précédent
Pas d'article précédent
Article suivant
Pas d'article suivant

En lien avec cet article

Notre équipe répond à toutes vos questions

Merci, notre équipe reviendra vers vous dans les plus brefs délais !
Mince, une erreur est survenue lors de l'envoi de votre message... Réessayez à nouveau !